Pourquoi j'ai investi dans Hermez Network ($HEZ)

Le protocole qui va résoudre (une partie) des problèmes de scalabilité d'Ethereum.

👋 Salut, c’est Wassim Bendella, et bienvenue dans Afterlife Labs, le média pour comprendre ce qui fait bouger le monde !

Ce premier épisode de la saison 2021 sera entièrement crypto. Le secteur est en train de battre record après record, avec une effervescence qui rappelle à beaucoup d’égards celle de 2017. Attendez-vous à ce que les prochains épisodes aussi couvrent une partie de ces développements.

Mais avant de commencer, petit tour sur le Portfolio Afterlife Labs, qui se porte plutôt très bien :

  • Le short de Monero a été fermé à +66% (après 24h)

  • La position sur CELO a été fermée à +64% (après 5 mois)

  • La position sur BAO est à +120% (toujours pas fermée)

  • Le short de Tesla est dans le rouge pour le moment 😬

N’oubliez pas que vous pouvez retrouver la liste complète de mes paris en toute transparence ici.

Cette semaine, je vais vous présenter un nouveau projet qui a su me séduire. Let’s go!

Regarder l'épisode en vidéo


Pourquoi j’ai investi dans Hermez Network ($HEZ)

Ethereum est une blockchain qui permet de créer des applications décentralisées. Le concept de gas est un élément central de son infrastructure. Les frais de gas correspondent au prix requis par les mineurs pour exécuter des transactions sur Ethereum. Il faut savoir que ces frais ne sont pas constants. Ils fluctuent avec la demande du réseau et sont donc une variable de sa congestion.

Dit autrement, plus il y a de transactions sur le réseau, et plus il faut payer de frais. Votre transaction peut-être retardée ou carrément rejetée si le gas que vous lui aviez associé ne satisfait pas les mineurs.

Actuellement, ces frais de gas sont extrêmement élevés, et rendent économiquement prohibitif les micro-transactions sur Ethereum. Il est complètement contre-productif de payer 15 dollars de frais pour réaliser une micro-transaction de 1 dollar. Or, les micro-transactions sont l'un des principaux cas d'usage d'Ethereum.

Ethereum ne peut donc plus être Ethereum.

Il y a 3 tendances qui expliquent cette flambée des prix du gas.

1️⃣ Le boom de la finance décentralisée (DeFi)

La DeFi, c'est l'ensemble des services financiers qui utilisent des smart contracts pour réaliser des transactions, sans tiers de confiance.

En 2020, le secteur a complètement explosé. J'avais déjà abordé le sujet l'an dernier, et les dynamiques en jeu n'ont fait que s'intensifier depuis. Au moment où j'écris ces lignes, le secteur pèse 45 milliards, et il y a 25 milliards de fonds lockés dans les protocoles de la finance décentralisée comme Maker, Aave ou Compound.

La DeFi est donc en pleine effervescence, et de nouveaux projets voient le jour très régulièrement. En septembre 2020, un nouveau né du nom de SushiSwap a été lancé. Il ne lui a fallu qu'une semaine pour causer une congestion majeure sur le réseau Ethereum.

Cela montre qu'un nouveau projet avec le bon modèle économique peut à lui seul être responsable d'une flambée des prix du gas. Le boom de la DeFi est tout simplement en train d'exposer les limites de scalabilité d'Ethereum.

2️⃣ Ethereum 2.0

Ethereum est en voie vers la plus grosse mise à jour de son histoire, et s'apprête à passer du protocole Proof-of-Work au Proof-of-Stake. Aujourd'hui, le réseau ne peut gérer que 15 transactions par seconde. Nous sommes bien loin des 1500 transactions par seconde du réseau VISA par exemple.

Cette migration vers le Proof-of-Stake permettra à Ethereum d'augmenter son nombre de transactions par seconde. Pour ce faire, les mineurs seront remplacés par des validateurs qui mettent en jeu leur ETH pour maintenir le réseau.

Les mineurs sont bien conscients que leurs jours sont comptés, et que leurs machines de minage vont bientôt devenir obsolètes. Leur priorité absolue, c'est donc de maximiser leurs revenus immédiats, quitte à faire fuir beaucoup d'utilisateurs vers des compétiteurs d'Ethereum, à cause des prix de gas intenables.

Nous sommes très précisément dans un contexte où les intérêts immédiats d’un groupe vont à l’encontre des intérêts de long-terme du système.

3️⃣ La flambée de l'ether

Bien évidemment, l'ETH a aussi explosé. L'actif a fait X15 en une année ! Et d'autres cryptomonnaies basées sur Ethereum ont fait encore mieux, comme le LINK.

Cette effervescence se traduit évidemment par un volume de trading vertigineux. Certains échanges décentralisés (dont l'utilisation requiert du gas) font aujourd'hui plus de volume que beaucoup d’échanges centralisés.

Bien évidemment, toute cette activité intense et débordante participe aussi à l'augmentation des prix du gas.

Hermez Network

Et c'est là qu'intervient Hermez Network, un projet dédié à scaler le réseau Ethereum.

En fait, Hermez est un "zero-knowledge rollup". C'est une solution de Layer 2 qui permet d'augmenter le nombre de transactions par seconde en combinant plusieurs transferts au sein d'une seule et même transaction.

Prenons son premier cas d'usage. L'USDT, un stablecoin basé sur le dollar américain, est l'une des cryptomonnaies les plus utilisées dans le secteur.

Or, les frais de gas exorbitants sont en train de mettre à mal la possibilité d'effectuer des micro-transactions en USDT. On ne peut plus s’amuser avec la DeFi avec un petit budget comme avant, car on risque de faire fondre son capital comme neige au soleil, rien qu’avec les frais de transactions.

Mais en intégrant l'USDT à son protocole, Hermez arrive à combiner des milliers de transferts au sein d'une même transaction, ce qui permet de réduire les frais de gas ainsi que le volume des données stockées.

Techniquement, les zk-Rollups utilient une technique de cryptographie appelée les zero-knowledge proofs, qui effectuent les calculs off-chain (hors d’Ethereum), et qui envoient ensuite une preuve de validité on-chain (sur Ethereum).

Grâce à cette technologie, Hermez va donc permettre de réaliser 2000 transactions per seconde, à 1/10e des frais actuels.

Le lancement de ce Layer 2 est prévu pour la mi-février, et servira également de vitrine aux capacités du protocole. Le projet cherche maintenant à lister d'autres cryptomonnaies en plus de l'USDT. Mais la beauté de la décentralisation fait que tout autre projet basé sur Ethereum peut directement s'intégrer au réseau Hermez, de manière totalement autonome.

Pour résumer, avec Hermez Network :

  • Le nombre de transactions par seconde est multiplié par 133

  • Les coûts de transfert sont réduits de 90%

  • Les transactions sont rapides et sécurisées (grâce aux zk-SNARKS)

Concernant le token HEZ, c’est l’unique véhicule pour enchérir lors de la mise aux enchères des droits d'exploitation des créneaux sur le réseau Hermez. Il offrira aussi un droit de gouvernance sur le protocole, et servira à un programme de liquidity mining, pour encourager les utilisateurs à garder certains tokens sur le Layer 2.

Mon investissement personnel

J'investis personnellement dans Hermez à 5,00$ en prévision de son lancement et de ses futures intégrations.

Je réalise des transactions en USDT très régulièrement. Si Hermez se révèle à la hauteur de ses promesses, c'est un service que je vais moi-même utiliser plusieurs fois par semaine.

J'en rachèterai 2 fois plus si le prix du token tombe à 3,50$ avant son lancement.

👉 Note : ceci n'est pas un conseil en investissement. Mon plan est très flexible et sujet à modification si les conditions générales du marché évoluent. Néanmoins, je partage en temps réel la plupart de mes mouvements sur mon compte Twitter. Si vous souhaitez suivre ce trade avec moi, c'est ici que ça se passe !

A bientôt pour un prochain épisode !


Parmi les entreprises les plus mentionnées sur les réseaux sociaux en 2020, beaucoup sont le moteur de la “Passion Economy”. L’économie de la passion, c'est la possibilité offerte aux individus de tirer avantage des plateformes digitales pour gagner sa vie.

  • Substack vaut 100 millions

  • OnlyFans vaut 1,2 milliard

  • Discord vaut 7 milliards

  • TikTok et Roblox préparent une introduction en bourse

  • Etsy et Shopify sont déjà cotés en bourse, avec une valorisation de 24 et 142 milliards

La Passion Economy est l’une des grandes tendances des prochaines années. La plupart des plateformes qui la supportent vont poursuivre leur croissance, et de nouveaux succès vont faire la une des médias. Qui battra le record de Bella Thorne, qui a généré 1 million de dollars en 1 seule journée sur OnlyFans ?

Regarder l'épisode en vidéo


🎵 Mon son de la semaine : Above & Beyond - Sun In Your Eyes (Spencer Brown Remix)

📚 Articles : https://afterlifelabs.co/
📺 Youtube : https://bit.ly/3cz5rPQ
🎧 Podcast : https://manylink.co/@AfterlifeVentures
💌 Newsletter : https://afterlifelabs.substack.com/
🌐 Twitter : https://twitter.com/wass_bend
🎥 Instagram : https://www.instagram.com/wass.bend/
📄 Sources : https://pastebin.com/C4TxV4E2
💰 Soutenir le projet : https://utip.io/afterlifelabs